Coalition de la Société civile pour le Monitoring Electoral

CAFOB, LIGUE ITEKA, CECAB, OAG, FORSC, CCOD, CIRID, ABUCO, COMIBU, COR BURUNDI, MPB, DJCD, RFP vide

Constitution
Loi communale
Code Electoral


Bubanza- Violences

Découverte de deux corps sans vie dans une rivière de la province de Bubanza


12 novembre 2013

Bubanza (Nord-Ouest du Burundi), le 10 novembre 2013 (COSOME)- Deux
corps sans vie ont été découverts récemment par la population dans la rivière Mpanda, a appris sur place, le reporter de la coalition de la société civile pour le monitoring électoral(COSOME).

Les victimes ont été identifiées comme provenant des localités de Musigati et
Gihanga, mais sans plus de précision sur les auteurs et le mobile des forfaits, apprend-on de source policière sur place.

On sait pour le moment que le corps de Ndayisaba Joseph, un membre du (Mouvement de solidarité et de Développement (MSD, opposition), résident en zone de Buringa, commune de Gihanga a été repêché dans rivière avec des traces de violence sur la tête, au dessus de la nuque et à l’œil droit.

Selon le chef de zone de Buringa, Matereza Pierre, il aurait été tué la nuit de
vendredi en cours de route et jeté dans la rivière tout près de Mutimbuzi.

Les membres du parti MSD à Buringa disent que la victime leur avait dit, peu avant sa disparition, qu’elle recevait des menaces de morts par des inconnus.

Par ailleurs, la victime était connu comme étant l’un des témoins à charge dans l’affaire de torture qui avait conduit Joseph Ndombolo à la prison, avant d’être libéré au bout d’une année de détention.

L’autre disparu, Nyandwi Révérien, de la colline de Ruvyimvya, en commune de Musigati, a été retrouvé dimanche au bord de la rivière Mpanda avant des signes de mort par strangulation.

La police de la commune de Musigati a déjà arrêté deux suspects qui ont été ensemble avec la victime peu de temps avant sa disparition.
L’administrateur de la commune de Gihanga, Ndayisaba Léopold, a reconnu que cette recrudescence de violence était préoccupante.

Du côté de la justice, des enquêtes ont été enclenchées pour tirer au clair les tenants et aboutissants des ces meurtres.

A.Nk


Partagez cet article sur les résaux sociaux

 

Partager sur Messenger


Retour à la page précédente


0 | 7 | 14
 

21 septembre 2011 La CNIDH condamne énergiquement le massacre de Gatumba Détails
13 septembre 2011 Le FORSC mobilise autour de la charte africaine de la démocratie Détails
10 septembre 2011 La société civile reste mobilisée en vue d’une « justice pour Ernest Manirumva » Détails
20 juillet 2011 Les défenseurs des droits humains font face à de nombreux défis, selon le délégué général du FORSC Détails
15 juillet 2011 Huit associations de la société civile pressent pour des enquêtes complémentaires sur l’assassinat d’Ernest Manirumva Détails