Coalition de la Société civile pour le Monitoring Electoral

CAFOB, LIGUE ITEKA, CECAB, OAG, FORSC, CCOD, CIRID, ABUCO, COMIBU, COR BURUNDI, MPB, DJCD, RFP vide

Constitution
Loi communale
Code Electoral


Mwaro- Politique

Les partis politiques cohabitent pacifiquement en province de Mwaro


13 avril 2015

Mwaro (Centre-Ouest du Burundi), le 12 avril 2015(COSOME)- Le gouverneur de la province de Mwaro, Gérard MARYOGO, a réuni les natifs ainsi que les chefs de service œuvrant dans cette province ce vendredi 10 Avril 2015 pour échanger sur la vie sociopolitique et économique de cette entité administrative, en présence du premier vice Président, Prosper BAZOMBANZA, a-t-on suivi sur place.

Dans son mot d’accueil, le Gouverneur a exhorté la population à éviter de se faire justice quand il abordait le domaine de la justice. Il a déploré le fait que les détenus de la province Mwaro doivent être conduits à la maison de détention de Muramvya loin des leurs pour des procès.

D’un autre côté, il s’est réjouit de la façon dont s’est passé l’enregistrement au rôle d’électeur, la cohabitation pacifique des partis politiques ainsi que la liberté dans l’exercice des actions des Organisations de la Société Civile.

Signalons qu’un exposé a été fait par le Conseiller socio économique du Gouverneur, Longin NDUWAYO, sur un livre contenant la stratégie provinciale de développement qui a été élaborée avec l’appui financier du projet ADLP de la coopération allemande GIZ.

Dans ce livre, on retrace les potentialités et les contraintes pour pouvoir accéder à un développement durable de la province et cela dans tous les domaines de la vie.

Les travaux de bitumage de la route nationale numéro 18(RN 18) reliant Nyakararo –Mwaro-Gitega vont bientôt commencer à voir le pas déjà franchi dans les démarches de mise en œuvre de ce projet, selon le 1er Vice Président.

C’est un sujet qui a attiré l’attention de tous les participants étant donné que c’est un projet qui est attendu impatiemment par la population de Mwaro et aussi par les usagers de cette route.

Le premier vice-président a montré à l’assemblée toutes les démarches déjà entreprises du début jusqu’à ce jour.

La phase de passation de marché étant presque au bout, selon toujours la même source.

Une fois construite, cette route va contribuer au développement de la province Mwaro car elle va aider dans le désenclavement de la province.

Le commerce des produits de l’agriculture, comme la pomme de terre et autres cultures vivrières et les cultures industrielles comme le thé produit à GISOZI sera facilité.

La sécurité est un impératif pour accéder au développement, car on ne peut pas parler de développement en période de crise, selon toujours Prosper BAZOMBANZA.

Signalons que ces derniers jours, les dirigeants de ce pays montent dans les provinces avec un message pour apaiser les esprits qui risquent de s’échauffer suite aux messages qui passent à travers les médias à la veille des élections.
J.H.


Partagez cet article sur les résaux sociaux

 

Partager sur Messenger


Retour à la page précédente


0 | 7 | 14
 

21 septembre 2011 La CNIDH condamne énergiquement le massacre de Gatumba Détails
13 septembre 2011 Le FORSC mobilise autour de la charte africaine de la démocratie Détails
10 septembre 2011 La société civile reste mobilisée en vue d’une « justice pour Ernest Manirumva » Détails
20 juillet 2011 Les défenseurs des droits humains font face à de nombreux défis, selon le délégué général du FORSC Détails
15 juillet 2011 Huit associations de la société civile pressent pour des enquêtes complémentaires sur l’assassinat d’Ernest Manirumva Détails