Coalition de la Société civile pour le Monitoring Electoral

CAFOB, LIGUE ITEKA, CECAB, OAG, FORSC, CCOD, CIRID, ABUCO, COMIBU, COR BURUNDI, MPB, DJCD, RFP vide

Constitution
Loi communale
Code Electoral


Mwaro- Elections

Descente du candidat à la présidentielle de l’UPRONA en province de Mwaro


15 avril 2015

Mwaro(Centre-ouest du Burundi), le 14 avril 2015(COSOME)- Le candidat de l’unité pour le progrès national(aile institutionnelle), Gérard Nduwayo, a entamé une tournée dans la province de Mwaro pour présenter aux futurs électeurs les candidats de cette aile institutionnelle de l’ancien parti unique, a appris sur place, le reporter de la coalition de la société civile pour le monitoring électoral(COSOME).

Dimanche dernier, M.Nduwayo était en commune de KAYOKWE et les cérémonies se sont déroulées au chef-lieu provincial.

Le visiteur a profité de l’occasion pour présenter les candidats de ce parti aux prochaines communales.

L’Uprona ne va se rallier à aucune coalition politique, selon Prosper BAZOMBANZA, Ier Vice-président de la république issu de la même famille politique.
L’intervenant a encore lancé un appel vibrant aux membres du parti de Rwagasore à cohabiter pacifiquement avec les membres des autres partis politiques.
Il a profité de l’occasion pour montrer aux membre du parti la carte du parti Uprona qui sera utilisée lors des élections qui est semblable à celle utilisée en 2005 et en 2010.
Il a promis de parachever à lui seul les travaux de construction de la permanance provinciale de ce parti au cas où il serait élu parlementaire en plus des 6.000.000 de francs burundais qu’il a déjà dépensé pour ces mêmes travaux.
Les changements à la direction du pays s’opèrent par des urnes et non par des polémiques à travers les radios selon Gaston SINDIMWO secrétaire exécutif du parti.
Il a profité de l’occasion pour lancer un appel aux leaders des partis politiques d’éviter de lancer des messages qui font peur à la population mais plutôt de chercher un changement par des urnes.
Il a recommandé aux membres de son parti à ne pas prendre part aux différentes manifestations organisées quelles qu’elles soient.
Que le problème que connaît le parti présidentiel ces derniers jours ne préoccupe pas les upronistes car c’est une crise qu’a connue les autres partis politiques et la solution doit être trouvée au niveau de ce même parti, selon toujours Gaston SINDIMWO.
On doit rivaliser par des projets de développement, des projets qui répondent aux besoins de la population.
On doit profiter de la bonne cohabitation politique pour attirer les membres vers notre parti selon, Isidore MBAYAHAGA, candidat parlementaire aux législatives prochaines.
Quant à Gérard NDUWAYO, candidat du parti Uprona aux présidentielles, les Accords d’Arusha doivent être revalorisés.
Il prône le changement à tous les niveaux et dans tous les secteurs de la vie du pays, comme à titre d’exemple la réduction du chômage, un développement basé sur le genre car, selon lui quand la femme se développe, c’est tout le pays qui est développé.
Il faut aussi développer le secteur de l’énergie pour pouvoir étendre l’électrification jusqu’au niveau de la colline afin d’attirer les opérateurs économiques à venir investir jusqu’au niveau de la colline.
J.H.


Partagez cet article sur les résaux sociaux

 

Partager sur Messenger


Retour à la page précédente


0 | 7 | 14
 

21 septembre 2011 La CNIDH condamne énergiquement le massacre de Gatumba Détails
13 septembre 2011 Le FORSC mobilise autour de la charte africaine de la démocratie Détails
10 septembre 2011 La société civile reste mobilisée en vue d’une « justice pour Ernest Manirumva » Détails
20 juillet 2011 Les défenseurs des droits humains font face à de nombreux défis, selon le délégué général du FORSC Détails
15 juillet 2011 Huit associations de la société civile pressent pour des enquêtes complémentaires sur l’assassinat d’Ernest Manirumva Détails